Forum RP Test/ Ne pas s'inscrire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le palais de Niltinùm

Aller en bas 
AuteurMessage
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Le palais de Niltinùm   Mar 14 Aoû - 0:50

Le palais de Niltinùm




Situé au fin fond de la montagne, taillé d'une seul bloc dans la plus basse des galeries, le palais du Roi des Nains est peut être situé à un millier de mètre de profondeur, en dessous de la dizaine de niveau qui constitue la ville sous-roches, au milieu de la Place des Ancêtres, et donc entouré par les grandes statue des Héros de jadis.
Les grandes portes d'entrée en pierre, entièrement gravé et incrusté par ci par là de filigramme d'or et de pierres précieuses et semi-précieuses, sont gardée par une dizaine de nains appartenant à la Garde Royal.

Leurs armures sont étincelantes et chacune de leur hache, entre leur mains, deviennent aussi dangereuse qu'un dragon auquel on vient de voler son trésors. Leurs heaumes ailés et dorée reflètent la lumière dégagé par les brasier suspendus au dessus et de chaque cotés des grandes portes. Lorsque les lourdes portes de pierre sont ouvertes, apparaît un long couloir, éclairé tout les 25 mètres par une simple torche sur trépied.

Cet éclairage primaire permettait à peine à percevoir le plafond, qui devrait se trouver à une bonne 20aines de mètres de hauteurs. Deux longues lignes de hautes colonnes suivait le couloir dans toute sa longueur. Il était fréquent de voir des bouclier accrochés aux colonnes ou des statues de différentes personnalités (généralement chaque roi avait sa statue) en guise de décoration. Après une centaine de mètre on arrivait une porte, éclairée de chaque coté par un brasero, où deux gardes royals étaient postés.

Ils ouvrirent la porte de chêne massif renforcée par des jointures en métal, qui menait dans un petit réfectoire avec trois portes : la première, à gauche, était interdite d'accès car elle menait dans les caves du château. Celle de droite était également interdite d'accès car elle menait en haut, vers les appartement personnel du Roi et de sa famille. La troisième et dernière était une haute porte d'ébène, avec à hauteur des bras (de nains ...) deux énormes anneaux de cuivres, et à mi hauteur (soit environ 2 mètres) deux gravures, certainement en airain, représentant des tête de nain, et elle menait droit à la salle du Trône.


Une vaste salle, d'au moins 50 mètres de coté (soit 2 500 m² en tout), deux lignes de colonnes formaient une allée recouverte d'un tapis couleur pourpre qui amenait au pied du Trône du Roi des Nains. De larges coupole en fer disposés entre les colonnes, suspendues depuis un plafond que l'on apercevait à peine, et qui descendait jusqu'à hauteur de la tête, étaient rempli de feu afin de ré-créer la lumière du jour au mieux possible.

Le trône à lui seul était encore plus impressionnant que tout le reste : deux fois trois marche, avec un pallier entre chaque série (et deux brasero sur chaque pallier) , amenait devant un siège sculpté d'un seul bloc dans une énorme pierre d'améthyste d'un noir profond, gravé de toute part de rune d'anti-magie en orichalque (alliage entre l'or et le mithryl, le métal le plus solide que l'on puisse confectionner, qui accepte très bien la magie) et des pierres les plus précieuses que l'on peut trouver dans ce monde.

Le dossier était bien plus grand que ce qu'il faut pour un nain, et tout en haut était gravé en nain "Voyez ici le Roi de Nains, héritier de Gromirbad". Le tout éclairé par trois coupoles (une de chaque coté plus une derrière), toujours suspendues, mais beaucoup plus grosse que celles qui se trouve entre les colonnes.

A côté étaient présent quelques sièges de pierre, sans gravures ni incrustation, destinés à accueillir les conseillés et les généraux du Roi.


Vous pouvez remercier Arkin pour la description de ce lieu. Je me suis juste occupée de corriger les quelquse erreurs et d'aérer le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
 
Le palais de Niltinùm
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde magique d'Arckalésia :: 
Bunfürg le continent des Nains
 :: Les Mines de Tethyamar. :: Le Palais de Niltinùm
-
Sauter vers: