Forum RP Test/ Ne pas s'inscrire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des cris se font entendre dans le lointain

Aller en bas 
AuteurMessage
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Des cris se font entendre dans le lointain   Lun 20 Aoû - 0:21

Des bruits d'ailes se firent entendre dans le ravin de l'infortune. Peu à peu trois silhouettes sombres apparurent dans la voûte céleste, celle de la Sage de la nuit et ses infortunés disciples. Tous se posèrent délicatement sur le sol aux abords de la falaise. Alakaranion replia ses ailes longues et fines sur son corps et attendit patiemment que sa maîtresse daigne descendre de son dos. Hitoki lâcha les cornes de cristal de son Sùrion, et, tel un chat bondit pour se retrouver à terre. Là, son regard fut porté sur Itarillë et Cendres. Déterminée, elle s'adressa à eux.

- Nous y sommes enfin. Ne vous fiez pas à ce lieu idyllique car votre entraînement sera périlleux. Vous souffrirez milles morts et me supplierez d'arrêter, mais j'irai jusqu'au bout. Si je veux que vous ayez une chance, je ne dois pas laisser place au sentimentalisme. Je serai intraitable et dure. Ici, nous sommes au ravin de l'infortune. Un lieu sordide qui a causé la mort de nombreuse personnes. Mais, ne vous inquiétez pas, le son qui force les races à se jeter dans le vide ne vous touchera point car je suis avec vous. Je ne crains pas l'effet de cet envoûtement.


Hitoki s'arrêta un instant et s'approcha de Cendres, un sourire coquin au bout des lèvres. L'elfe de la lune toujours sur sa monture la regardait se demandant ce qu'elle allait encore faire. La sage de la nuit posa sa main contre son torse et descendit doucement tout en le regardant droit dans les yeux avec son regard de braise. Puis, sans prévenir, elle lui enleva son haut d'armure et colla son ventre contre lui. Le contact de sa peau douce et chaude lui donna des frissons. Cendres n'osait bouger mais, cette proximité encore plus intime que la dernière fois l'effrayait un peu.

Alakaranion souriait de ce manège. Il connaissait sa maîtresse et savait qu'elle jouait ce jeu dans le but de le tester afin de s'assurer qu'il résisterait aux charmes d'une quelconque demoiselle. Voyant que Cendres ne bronchait pas Hitoki disparut un instant pour revenir avec une liane solide.

*Maîtresse, cet elfe à l'air de te plaire sérieusement. Arriveras tu à lui résister ? Je crois que les prochains jours vont être amusants. J'ai hâte de voir sa réaction pour son geste.*


- Elfe de la Lune, si je t'ai enlevé ton haut d'armure, c'est pour commencer ton entraînement. Tu seras attaché aux poignets ainsi qu'aux chevilles, pendu la tête en bas dans le vide. Il te sera interdit d'utiliser tes pouvoirs pour te délivrer ni même de ton dragon. Tu devras te débrouiller par toi-même. Quand à toi, jeune Avariel, je m'occuperai de toi après, tu peux te reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Cendres
Frère Capitaine/Modérateur
Frère Capitaine/Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 32
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1600/1600  (1600/1600)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
920/3000  (920/3000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Lun 20 Aoû - 1:22

Cendres s'était réveillé peu avant leur arrivée à Eáránë Anwamanë. Lorsque que Sohma se posa Cendres resta tranquillement installé malgré ses membres ankylosés. Il écouta attentivement la Sage de la nuit les yeux rivés dans les siens.
Celle-ci s'approcha alors de lui et le fit descendre. Se laissant faire Cendres appréhendait la suite. Et il ne se trompait pas. Sans prévenir Hitoki dessangla son armure et se colla contre lui. Frissonnant, Cendres garda son regard rivé dans celui de la Sage. L'apaisante tiédeur du corps de l'elfe le troubla. Il était plutôt habitué à la froideur des écailles de sa dragonne ou à la la laine rêche de sa cape. Que signifiait cette attitude? La Sage de la nuit semblait jouer avec lui comme avec un mignon petit chiot que l'on ferait tourner en bourrique. Essayait elle de le tester? Si c'était le cas, elle avait trouvé son point faible. La douleur physique n'était rien comparée aux émotions contradictoires que le contact d'Hitoki provoquaient chez lui.

Hitoki s'éclipsa quelques instants, à son retour elle annonça ses intentions à Cendres. Il sourit intérieurement, la première épreuve serait simple. Jusqu'à présent il avait connu bien pire en tant qu'écuyer chez les chevaliers dragons.

Soit, Cendres, dépourvu de toute pudeur, enleva le reste de son armure et se retrouva nu. Sans les contraintes de son armure l'épreuve serait plus aisée. S'approchant d'Hitoki il tendit les bras vers l'elfe de la nuit, les poignets joints.


-Je suis prêt Ma Dame. Nous pouvons commencer.

Observant la scène Sohma semblait sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Lun 20 Aoû - 2:16

La sage de la nuit resta pétrifiée un instant lorsqu'elle s'aperçut de la nudité de son disciple. Des frissons parcoururent son corps entièrement la mettant mal à l'aise dans ce brusque retournement de situation. Une goutte de sueur perla le long de son doux visage tandis que sa bouche restait entrouverte.

Jamais encore jamais Hitoki du subir une telle épreuve. D'habitude si confiante et forte, là, elle n'était qu'une jeune elfe mal à l'aise devant l'attribut viril de Cendres qui s'approchait les poignets joints dans l'attente d'être attaché. L'elfe de la Nuit déglutit péniblement, ne sachant que faire devant ce spectacle la laissant dans l'incertitude la plus complète. En voulant reculer, son pied cogna contre un caillou la faisant tomber lourdement à terre. Son dragon voyant ce manège souriait laissant découvert ses crocs aiguisés. Il attendait avec impatience de voir la suite de ce moment plus que comique.

*Maîtresse, tu t'es fait avoir à ton propre jeu. Tu as voulu le tester et voilà que c'est lui qui te testes. Tu n'aurais certainement pas pensé qu'il aurait eu l'audace d'en dévoiler encore plus ne cachant point son corps à tes yeux effarouchés. Tu finiras par t'y habituer, cela en est certain. Cet elfe me plaît ainsi que sa douce dragonne.*

Cendres s'approcha d'elle et voulut l'aider mais Hitoki baissa la tête par pudeur ne pouvant le regarder dans ses yeux. Ses cheveux de nuit cachèrent son doux visage ainsi que ses joues légèrement rougies par le gêne occasionné. L'elfette s'adressa à lui dans un ton peu rassuré et sur d'elle.

- Je t'en prie, ne m'approches pas tant que tu es ainsi ! Je... Je ne peux pas te regarder. Je ne t'avais pas demandé de te mettre à nue devant moi. Maintenant, regardes dans l'état où je suis. Je ne peux pas t'expliquer pourquoi je n'y arrive pas. Ce serai trop dur à expliquer. Torse nu, cela ne me dérangeais aucunement mais maintenant....

Cendres posa sa main sous le menton de la Sage et la força à relever sa tête pour le regarder dans ses yeux. Leur deux visages se retrouvaient proche, très proche. Au contact de sa main, Hitoki frissonna et eut l'instinct de mettre sa main sur la garde de son épée. Voyant cela, il l'arrêta et sentit son coeur battre. Il comprit vite fait qu'il avait pris le dessus sur elle brisant ses barrières mentales cachant ses sentiments. Ainsi, il la voyait telle qu'elle était, une belle elfe emplit de jeunesse et d'espoir. Ses yeux mauves l'attiraient irrésistiblement. Pris d'une envie soudaine, il ne voulait qu'une chose, goûtait à ses lèvres qui lui paraissaient délicate et fraîche telle la rosée du matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Cendres
Frère Capitaine/Modérateur
Frère Capitaine/Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 32
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1600/1600  (1600/1600)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
920/3000  (920/3000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Lun 20 Aoû - 4:40

Cendres tenait le visage d'Hitoki dans sa main. Un visage fin et délicat, dans sa main rugueuse de guerrier. Ses yeux étaient deux lacs mauves, dans lesquels Cendres s'abimait lentement. Incapable de faire le moindre mouvement, l'elfe d'argent était comme pétrifiée par la magie de la beauté d'Hitoki.

Sohmophorïa observait la scène d'un air amusé. Se tournant vers l'immense dragon d'Hitoki et inclina la tête. Celui ci fit de même. Sohma découvrit ses grandes dents blanches dans un sourire de dragon. Elle s'adressa à Cendres.


- Embrasse la idiot! Ou tu va finir par te changer en statue!

Lentement, très lentement, comme dans un rêve Cendres approcha ses lêvres de celles d'Hitoki. Elle ne bougea pas et Cendres l'embrassa. Ses lèvre avait un gout doux et sucré, le gout d'un fruit d'été, mais ce seul baisé valait tous les fruits de tous les continents. Cendres ferma les yeux. le baisé se prolongea, semblant durer une éternité. Durant cet instant, il oublia, l'entrainement, et même les souffrances de son passé. Cendres passa sa langue sur les lèvres d'Hitoki, cherchant à s'imprégner de l'ivresse qui lui tournait la tête. Puis leurs langue se touchèrent... Réalisant soudain ce qu'il faisait, Cendres se retira lentement, entêté par le parfum de l'elfe de la nuit. Il releva Hitoki, elle tremblait et Cendres crût l'avoir blessée. Il recula d'un pas, les yeux plongés dans les siens. L'elfe de d'argent murmura :

-Vous aurai je offensée ma Dame?

Hitoki baissa les yeux mais ne répondit rien. Cendres se rappela soudain qu'elle avait été choquée par sa nudité. Il enfila sa cape et se retourna vers la Sage de la nuit. Il regarda à nouveau Hitoki et vit que celle ci reprenait peu-à-peu ses esprits, comme lui. Leurs regards se croisèrent de nouveau et Cendres sut qu'il s'était passé quelque chose qui dépassait sa compréhension, une braise s'était mise à luire dans son coeur et commençait à faire fondre la glace. Il vit cette petite flamme luire un bref instant dans les yeux d'Hitoki. Tendant de nouveau les bras les poignets collés, Cendres baissa la tête. Il se sentait étrangement vivant, et ce pour la première fois de sa vie, un timide sourire se peint sur ses lèvres.

Bien sur il voulait toujours protéger ce monde au péril de sa vie, mais désormais cette vie avait une valeur pour lui, et une personne le lui avait fait comprendre. Elle était là, devant lui, si près, et il savait qu'il ferait tout pour que cette petite braise continue de réchauffer son coeur.

Il regarda Hitoki et demanda dans un souffle :

- Est-ce cela que certains appelle l'amour?

Pendant ce temps, tout près d'eux, Sohma s'était rapprochée d'Alakaranion et avait posé sa tête sur le cou de celui-ci. Tout deux rirent en entendant la question de Cendres et le désarroi qu'elle provoqua chez Hitoki.


Dernière édition par le Lun 20 Aoû - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itarillë Elenwë
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 25
Personnalité :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1700/1700  (1700/1700)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
70/2000  (70/2000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Lun 20 Aoû - 10:24

Itarillë s'était posée lentement puis avait replié ses ailes noires le long de son corp. Hitoki lui annonca que l'entrainement de Cendres aurait lieu d'abord. Soit, elle et son phénix attendraient. Ils n'étaient pas spécialement préssés et cela leur permettrait de voir ce qui allait se passer.

Le rapprochement entre les deux elfes amusa beaucoup la jeune hybride. Elle ne s'attendait pas à voir la sage de la nuit si fragile devant l'elfe mais chacun a ces faiblesses...

Pour sa part ce genre d'exhibition ne lui faisait ni chaud-ni froid.

Depuis toutes ces années ou elle s'était endurcie son coeur avait revêtu une carapace de crystal. Elle n'avait presque plus aucun sentiment.

Ajoutons à cela le fait que son démon de père lui avait fait hériter d'un sale caractère qui prenait le dessus toujours dans de très mauvaises situations.

Ensuite ils embrassèrent... Itarillë se demandait quand ils allaient se décider...

Son oiseau de feu quant à lui virvoletait autour d'eux comme un eclair doré.

Il était beaucoup plus sentimental que l'hybride.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Lun 20 Aoû - 23:26

La Sage de la Nuit toujours sous le choc du baisser de Cendres sentait son coeur battre plus que d'habitude. Doucement, elle recula et posa sa main sur ses lèvres. L'image de cet instant d'intimité lui revint en mémoire, en ralenti la troublant profondément. Des frissons parcoururent son corps l'empêchant de mettre ses pensées au clair. Jamais un autre homme que lui n'avait osé faire un tel acte. Maintenant, Hitoki ne savait plus quoi faire. depuis de nombreuses années, la Sage de la Nuit devait mettre de côté les moindres sentiments amoureux pour se battre de toute ses forces pour la protection du monde d'Arckalésia. Rien ne devait entraver la mission qu'on lui avait assigné même pas un être qui l'aimerait pour ce qu'elle est. Mais voilà que l'arrivée de son disciple perturbait tout.

*Je ne pourrais pas tout sacrifier pour me battre pour ce monde. C'est trop injuste, moi aussi, je voudrais vivre comme toute les femmes de ma race, mais, je dois faire des sacrifices pour garder en tête ma mission. Je n'ai pas eu le droit de décider par moi-même de mon destin. Je dois malheureusement effectuer la route que la première sage de la Nuit a suivit pour arriver à mon but.*

L'elfe de la Lune pointa son regard de braise sur Cendres et lui fit un pâle sourire remplit de tristesse. Avant de s'adresser à lui, Hitoki vida son esprit, ne pensant à rien. Plus aucun son ne parvenait à ses oreilles la laissant dans la plénitude la plus complète. Son coeur reprit un rythme normal tandis que son énergie magique l'entourait. L'effluve de pouvoir la parcourrait doucement, lui permettant de reprendre ses esprits. De son magnifique timbre, la Sage de la Nuit tint ses propos à l'elfe de la Lune prostré près d'elle.


- Non, Cendres, tu ne m'as pas offensé. Troublée, je n'ai n'as pas réussi à empêcher ce moment. Jamais aucun être n'avait réussi à m'approcher aussi prêt que tu l'as fait ou osé se mettre à nu devant moi. Malgré ma jeunesse, je ne m'étais donné qu'un seul but, celui de suivre le chemin de mon ancêtre. Celle qui s'est sacrifiée pour emprisonner l'ultime entité par sa vie. Je connais le sort lancé des années auparavant pour l'empêcher de faire du mal si, par hasard O-Yama réussissait à la faire sortir de son sommeil. Je me fiche de ce qui peut m'arriver mais, je ne veux pas que les êtres peuplant ce monde meurent. C'est pour cela que j'évitais à mes sentiments de prendre le dessus jusqu'à ce que tu me fasses comprendre que je suis aussi une femme. Me voiler la face ne servirait plus à rien, je dois faire face à mon destin.

Alakaranion arrêta de "câliner" la dragonne et se posa derrière sa maîtresse. Sans prévenir, il enfonça sa patte griffue dans le dos de la Sage de la nuit. Ses yeux émirent une lueur dorée, tandis que son pouvoir ancestral s'introduisait dans l'organisme de la jeune elfe. Celle-ci sentait ses forces s'accroître au fur et à mesure comme si son dragon lui permettait de réveiller son énergie latente. Epuisée, la créature céleste retira sa patte et cicatrisa la blessure. Un tatouage prit forme dans son dos.

- Maîtresse, je t'ai fait cadeau du pouvoir des dragons. Demande faite par ton ancêtre pour ton combat contre ton ennemie. Maintenant, vas entraîner tes disciples. Le temps presse et nous ne pouvons pas nous permettre de le perdre.

L'elfe de la nuit hoche la tête et sans un bruit attacha les poignets de Cendres. Calmement, elle lui demanda.

- Peux tu te rapprocher du ravin pour que je puisse te pendre dans le vide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Cendres
Frère Capitaine/Modérateur
Frère Capitaine/Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 32
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1600/1600  (1600/1600)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
920/3000  (920/3000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 0:07

Cendres se retrouva bientôt pendu par les pieds au dessus du vide. Sohma le regardait d'un air inquiet mais elle savait qu'elle ne devait pas intervenir. Cela serait son épreuve.
Dès qu'il fut attaché, Cendres se mit au devoir d'attaquer ses liens avec ses dents. Il était pragmatique pour ces choses là et sans autre outils il ne lui restait plus que cette solution. La situation était inconfortable mais il avait connu pire. Cela lui rappela la fois ou il avait été torturé par des Orcs qui le croyaient détenteur d'un immense trésor.

Tout en rongeant ses liens, Cendres admirait le paysage d'une incroyable beauté et repensait aux paroles d'Hitoki. Il l'aiderait à vaincre O-Yama, désormais ses objectifs étaient les siens....

Une dizaine de minutes plus tard, Cendres avisa un branche brisée qui semblait relativement coupante. Il commença à se balancer dans sa direction en essayant de l'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagesh
Maître du Jeu/Admin sadique
Maître du Jeu/Admin sadique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 32
Âge du personnage : 162 ans
Alignement : Neutre
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
HP:
3000/3000  (3000/3000)
Mana:
5400/5400  (5400/5400)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 0:56

Alors que tout ce beau monde semblait s’amuser à corps perdu ( ou a corps pendu pour l’occasion…) Nagesh s’approcha prudemment de la petite troupe. Seule la présence des deux dragons le retient. Il ‘aime pas beaucoup ces créatures, elles sont trop grosses et trop gorgées de magie à son gout, d’autant plus que la leur pue la théurgie.
Cette pensée lui arracha une moue de dégout puis il se replongea dans son observation, deux étincelles rouges perdues dans les buissons.
Trois elfes, un d’argent, une de la nuit et une ailé, deux dragons et un phénix… Quelle pitié.
Nagesh n’avait jamais aimé les elfes. Les autres créatures il ne les aimait pas plus mais il avait une rancœur particulière à leur égard. Une haine qui sommeille dans son sang depuis des générations et des générations. Et puis il n’a été confronté à eux de toute sa vie que pour les tuer ou les sacrifier. Mais avec le temps, il avait appris a ne pas se jeter sur le premier elfe qu’il lui était donné de voir. Ses pulsions, il les contrôlait mais toujours pas son aversion…

Uphir approche sa gueule à cote de son visage faisant avec lui un étrange duo entre beauté et hideur.
Puis, de son souffle brulant, il articula lentement

Je ne déteste pas égorger ce genre de charnier traitre à sa race mais je crois que deux dragon c’est trop pour moi… Alors puisque que nous deux je suis le moins impétueux, je suis contre cette approche. Laissons les la à leurs affaires, ils ont du temps à tuer grand bien leur en fasse.

Sans lui accorder un regard, Nagesh sourit avec amusement.


Je ne comptais pas les attaquer bougre de charogne, je pensais les approcher.


J’ai faim Nagesh

Tu as tout le temps faim.

Ce n’est pas la une raison pour ignorer mes instincts primaires.

Attends-moi ici.

Uphir s’installa à nouveau dans les feuillages, en soupirant tellement fort que plusieurs feuilles s’envolèrent sous son souffle. Puis après avoir grommelé quelque chose comme « sale corniaud » il attend comme à son habitude.

Nagesh s’avança silencieusement jusqu'à arriver non loin de l’elfe de nuit qui paraissait captivée par la gymnastique de son disciple.
Poliment mais sur un ton si bas qui ne manque pas de faire sursauter Hitoki, il fit remarquer avec un regard connaisseur

Si c’est de torture, gente dame, dont vous faites preuve la, je serai ravi de vous éclairer de mes conseils.
Que vous à fait cette créature pour mériter pareil châtiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itarillë Elenwë
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 25
Personnalité :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1700/1700  (1700/1700)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
70/2000  (70/2000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 12:01

Itarillë avait entendu l'elfe de sang approcher, mais elle avait nettement reconnu le bruit de deux pas bien distincts.
De plus depuis l'arivée de cet étrange personnage une légère et presque imperceptible odeur de sang s'était répandue.
le sang de démon qui coulait dans les veines de l'elfe ne pouvait se tromper et elle se leva d'un bon et marcha de cette démarche sans aucun son que presque seul les elfes utilisent. Elle s'approcha alors du buisson ou se trouvait l'entité.
Son phénix était toujours occupé à voleter autour de Cendres.

Elle s'assit et observa en silence Uphir, ses yeux tout comme ses ailes et ses cheveux montraient bien qu'elle n'était pas tout à fait elfe.
L'hybride ne savait si cette créature pouvait être dangereuse d'autant que son possesseur était plus loin.

Mais elle n'avait aucune crainte. Regardant d'un regard neutre l'entité attendant qu'elle lui parle, s'il le voulait.

Elle regarda alors autour d'elle avec une petite moue de dégout.

A vrai dire elle n'aimait pas les endroits trop beaux... elle était ici pour devenir plus forte.

Elle reporta son attention sur Uphir quelque chose en cette entitée la fascinait peut etre le fait qu'elle n'en avait jamais vu de semblable.
Ou qu'il dégageait une aura très particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagesh
Maître du Jeu/Admin sadique
Maître du Jeu/Admin sadique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 32
Âge du personnage : 162 ans
Alignement : Neutre
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
HP:
3000/3000  (3000/3000)
Mana:
5400/5400  (5400/5400)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 16:59

Uphir, nonchalamment vautré de tout son long, sommeillait d’un seul œil comme les prédateurs savent si bien le faire.
Quand soudain, l’une de ses oreilles se dressa, puis l’autre et les paupières suivirent, laissant apparaitre deux pupilles feintes, largement dilatées.
Ses naseaux saillants, mais toujours sans bouger, il se mit à dévorer l’odeur de l’elfe approchant et son museau se fronça.

Quand celle-ci fut enfin arrivée près de lui, il n’avait pas bougé d’un pouce, mais son regard sauvage était braqué sur elle comme deux braises malveillantes.
Il ne savait pas trop comment réagir.
Sans parler du fait que Nagesh lui avait demandé de ne pas bouger, il avait aussi très bien compris que cette fille faisait partie du groupe mixe se trouvant plus loin.
L’attaquer était risqué. Mais tout démon qu’il était, il ne pouvait tolérer une telle proximité qu’il percevait comme une véritable provocation.
Une à une, ses canines se découvrirent pour qu’un sourire mauvais et carnassier se découpe sur sa gueule.


Voici de bien jolies ailes, Avariel. Mais je préfère te prévenir que si elles passent à ma portée je me ferai un plaisir de te les arracher.

Puis conscient du fait qu’elle l’observait plus comme un bête curieuse qu’un ennemi, il laissa échapper un grognement roque d’énervement et lâcha

Comme la démonologie n’a pas l’air d’être ton lot quotidien, je te déconseille de pousser plus loin ton étude. Va trouver des démons mineurs si tu as envie de les observer tu m’importes.

L’impatience d’Uphir était palpable et il va sans dire que si cette curiosité était venue à l’elfe dans un moment d’intimité avec lui, cela ferait longtemps qu’elle sentirait crisser ses os entre ses crocs.
Raclant le sol de ses griffes coupantes comme des rasoirs, Uphir soutenait son regard entre mépris et trépignement d’impatience.


Pars ou parles que veux tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itarillë Elenwë
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 25
Personnalité :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1700/1700  (1700/1700)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
70/2000  (70/2000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 17:24

Après avoir écouté et suffisament observé Uphir à son gout elle se leva, lorsqu'il commenca à parler et qu'il la menaça de lui arracher ses ailes elle eut un petit rire. Un rire assez malsain cela dit...

- Je ne pense pas que "jolie" soit le therme approprié. D'habitude les gens disent étranges... anormales....

Elle reporta son attention sur ce qu'il avait à lui dire toujours avec le même rictus.

Les démons me sont à la fois proches et terriblement inconnus.

Mais dis moi pour ta part, connais-tu beaucoup d'autres démons?


La jeune hybride en attendant qu'il réponde vola jusqu'à un arbre très proche et se posa sur une branche d'arbre.

¤Je me demande comment ma mère à put être suffisament proche d'un démon pour qu'ils s'aiment... C'est étrange peut-être qu'il ne sont pas tous comme lui? Mais cela m'étonnerait... Il me faut plus d'informations... ¤

Elle était dans ces pensés se demandant si le démon à qui elle venait de parler était en mesure de lui donner des réponses.

Elle savait que beaucoup aurait préféré ne même pas s'approcher de lui, mais elle avait besoin de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 19:23

La Sage soupirait en voyant Cendres défaire ses liens avec ses dents. Elle aurait préféré qu'il utilise les pouvoirs dont il est investi que d'utiliser une méthode des plus primaires. Agacée, Hitoki marcha vers le rebord du ravin pour corser la difficulté. Soudain, son instinct la prévint que deux êtres se tenaient très près. Rapide comme l'éclair, son arme se retrouva dans sa main droite, prête à être utilisée s'il le fallait. A peine eut-elle sorti son épée, que Nagesh lui tint la parole à voix basse. Tendue, l'Elfe de la Nuit regarda celui-ci avec son regard de braise. Un sourire sadique barra son joli visage lorsqu'elle se mit face à lui, les yeux dans les yeux.

- De la torture ça ? Vous vous trompez jeune elfe de Sang. Je l'entraîne afin qu'il soit prêt à affronter O-Yama, la redoutable Succube et son armée. Maintenant, il ne tient même pas dix secondes contre cinq Sùrions. Vous désirez me donner des conseils ? C'est bien aimable à vous, mais, pour l'instant, l'entraînement d'enfer vient tout juste de commencer. Je ne fais que l'échauffer.

Hitoki rangea son épée dans sa protection attachée à sa cuisse gauche. Puis sans prévenir sauta dans le vide sans sourciller tout en dégainant ses deux dagues de cristal. Une créature aquatique sortit sa tête et ouvrit sa bouche dévoilant ses crocs pour dévorer la proie inconsciente. La sage sourit et sans qu'il ne puisse rien faire, le prédateur hurla à la mort avant d'être déchiqueté en quatre morceaux. Son sang salit l'armure de Lúthien alors que son corps tombait dans la mer. Les coups portés ressemblaient à des éclairs de lumières. Peu à peu, l'énergie de l'elfe de la Nuit l'entoura pendant qu'elle psalmodiait. Une vague géante d'eau réagit et lévita jusqu'à l'invocatrice. Hitoki se posa sur elle et avec une dextérité foudroyante coupa la branche intéressant Cendres avant qu'il ne puisse s'en servir pour couper ses liens. Pour le punir, l'elfe de la Nuit sauta dans sa direction et ses dagues entamèrent sa chair. Sans un mot, la Sage lécha avec délectation le sang qui maculait sa lame.

- Ton sang est sucré et j'ai pris un malin plaisir à le goûter. Elfe de la Lune, je ne t'ai pas demandé d'utiliser tes dents pour te défaire. Utilise ta tête et tu trouveras un autre moyen. Pfff, grâce au lien que tu as avec ton Sùrion, tu disposes de pouvoir. A toi de voir lequel te permettra de te sortir de cette situation.

Puis, Hitoki siffla entre ses dents pour appeler son Sùrion. Alakaranion ouvrit ses deux grandes ailes et s'envola. Arrivé près d'elle, sa maîtresse sauta sur son dos avec l'agilité d'un félin. Le dragon poussa un hurlement avant de retourner sur la terre ferme, prêt de Nagesh. La Sage descendit de son entité calmement. Une envie la prit soudain, celle de se battre. Le fluide vital de Cendre avait réveillé chez elle son instinct de guerrière.

- Ca te dit un petit combat pour parler avec nos armes ? Je n'utiliserai pas toute ma puissance de peur de te blesser vu que je ne connais pas ton niveau.

- Maîtresse, tu n'en à jamais assez ? Tu penses vraiment que cet individu osera t'affronter toi, la Sage de la Nuit ? Il m'a l'air d'être courtois et le fait de frapper une femme pourrait le déranger. Elfe de Sang, si tu en as envies, tu peux utiliser tout tes pouvoirs contre elle. C'est une vrai coriace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Nagesh
Maître du Jeu/Admin sadique
Maître du Jeu/Admin sadique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 32
Âge du personnage : 162 ans
Alignement : Neutre
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
HP:
3000/3000  (3000/3000)
Mana:
5400/5400  (5400/5400)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mar 21 Aoû - 23:58

Ravis de remarquer qu’il l’avait déstabilisé, Nagesh ne broncha pas quand il se vit menacé par l’épée de l’elfe de la nuit. Il observa un moment cette lame agressive avec une pointe de raillerie puis écouta la jeune femme avec un air calme, analysant la moindre de ses expression. Il nota surtout le plaisir non dissimulé qu’elle avait à maltraiter ses élèves.


« De la torture ça ? Vous vous trompez jeune elfe de Sang. Je l'entraîne afin qu'il soit prêt à affronter O-Yama, la redoutable Succube et son armée. Maintenant, il ne tient même pas dix secondes contre cinq Sùrions. Vous désirez me donner des conseils ? C'est bien aimable à vous, mais, pour l'instant, l'entraînement d'enfe vient tout juste de commencer. Je ne fais que l'échauffer. »


L’elfe de sang allait rétorquer quand son interlocutrice se jeta dans le vide sans prévenir. Haussant les épaules devant une telle démonstration, il se contenta d’observer de haut le spectacle qui s’offrait à lui. Les années qu’il avait passé dans les rangs des elfes de sang lui permettait aisément de voir que tout ceci n’était qu’une démonstration de force, maintenant le tout était de savoir qui la jeune femme essayait d’impressionner. Son élève ? Lui ? Peut être les deux.. Toute fois, son comportement ne manqua pas de le charmer et il esquissa un sourire lorsqu’il vit le gout de l’elfe de la nuit pour le sang.
Il attendit patiemment qu’elle remonte, non sans jeter un regard dubitatif à l’elfe gris resté en bas. Il le trouvait faible de se laisser ainsi maitriser.

Quand Hotoki remonta sur le dos de son dragon, elle lui proposa un combat qu’il accueillit avec un sourire malicieux.


Mademoiselle, la nature m’a doté d’une langue qui parle mieux que mon arme et je ne vois pas l’utilité de me révéler à vous sous cette forme… pour l’heure en tout ca. Ajouta-t-il avec un regard en coin.
Et je ne voudrai pas prendre le risque d’entailler une si jolie peau…
Cependant je vous jure que je vous dois un combat des cet instant. Un jour il viendra.


Le regard plongé dans celui de l’elfe, Nagesh contemplait la profondeur de la couleur de ses yeux. Même si il avait une certaine aversion pour cette race, il n’était en aucun cas insensible à leur beauté, c’est une des choses qu’il avait très vite appris.

Parlez moi plutot de cette... O-Yama... Qui est-ce?
Et je ne pense toujours pas connaitre votre nom.



_________________________



Non loin de la, l'étrange tête à tête entre Itarillë et Uphir se poursuivait.
Quand il entendit poser la question de savoir s’il connaissait d’autres démons, Uphir parti dans un grand rire rauque, découvrant l’intégralité de sa terrible mâchoire.


Tu es drôle en fait pour un insecte. Dit il en lorgnant sur ses ailes. J’en connais quelques uns oui… Les enfers je les connais par cœur… As-tu déjà entendu parler d’Astaroth ? Grand duc des enfers ? J’ai été pendant des siècles et des siècles sa monture avant d’être enchainé ici. Alors je peux me vanter d’en connaitre un grand nombre.


Soudain surpris par sa propre bavarderie, Uphir prit un air frustré. Il aimait se rappeler qu’il avait eu un rôle si important dans les enfers et cela venait de jouer a ses dépends. Pourtant, en observant mieux l’Avariel, il vit qu’elle était suspendue à chacun de ses mots, comme si elle attendait quelque chose. Comme s’il lisait dans ses pensées, son regard vipérin se plongea dans celui d’Itarillë si bien que celle-ci ressenti un profond malaise. Seul Nagesh réussissait par son expérience avec lui à soutenir le regard du démon.

Mais la véritable question n’était pas de savoir si moi je connaissais d’autres démons n’est ce pas ?
Que veux-tu savoir en réalité ?
Tu sentirais tu proche de nous par hasard ? Dit-il en affichant un large sourire malveillant. Ton sang est souillé, et le sang ca me connait je ne me trompe jamais. Tu as le sang de mes frères et cela te trouble toi qui es un sang mêlé.
N'est ce pas?






Dernière édition par le Dim 2 Sep - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres
Frère Capitaine/Modérateur
Frère Capitaine/Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 32
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1600/1600  (1600/1600)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
920/3000  (920/3000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mer 22 Aoû - 0:28

Surveillant d'un oeil l'arrivée de l'Elfe de Sang, Cendres commençait à se dire qu'il était temps de se sortir de là... Soudain, Hitoki se lança dans un démonstration de ses talents que Cendres trouva un peu... démesuré... Elle aurait put se contenter de lui trancher une oreille... Ce qu'elle faisait là c'était trop... A moins que...

Cendres avisa l'eau projetée en l'air par le combat. Il utilisa le pouvoir de la glace pour geler instantanément une gerbe d'eau. Il fallait maintenant qu'il l'attrape... Mais Hitoki lui donna la solution : sautant vers lui dagues découvertes. Cendres encaissa l'attaque, et tordant son corps dans une position improbable réussit à faire trancher ses liens aux poignets avant que celle-ci ne les rengaine. D'une brusque impulsion il se rétablit sur la branche, intercepta le pic de glace qu'il avait crée et trancha les liens qui immobilisaient ses jambes. D'un bond gracieux il retrouva la petite troupe qui devisait toujours.

Poli, Cendres écouta Nagesh et lorsqu'il eut finit, attendit la réponse d'Hitoki car la question ne lui était pas adressée. Il se contenta de regarder l'Elfe de Sang et sourit, lui aussi n'avais pas eu un destin favorable, tout dans son attitude sentait le meurtre. Et bien... Hitoki savait choisir ses disciples... Sans se soucier du sang qui coulait sur ses joues Cendres jouait avec le pic de glace qu'il avait gardé en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itarillë Elenwë
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 25
Personnalité :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1700/1700  (1700/1700)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
70/2000  (70/2000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mer 22 Aoû - 11:03

La jeune hybride écoutait attentivement les paroles du démon, lorsque celui ci annonca qu'il avait été la monture d'Astaroth, Itarillë ne put qu'afficher un sourire impressionné. Elle regardat alors Nagesh.

Il devait sans aucun doute être puissant pour qu'à présent Uphir soit attaché à lui.

Elle écouta alors la suite des paroles du démon et eut un petit sourire énigmatique.


Me sentir proche... à vrai dire je n'en sais rien. On m'a suffisament répété que je n'était ni elfe-ni démon mais quelque chose entre les deux. Même les elfes à moitié humain avait le droit à plus de reconnaissance.

Elle avait dit cela avec rancoeur, après tout les elfes n'aimaient pas voir leur sang mêlé à celui d'autres créatures. A présent elle descendit de son arbre, sortit sa dague et s'entailla la main laissant le sang couler.
Elle se doutait que faire ce genre de chose devant un démon était assez risqué... en touchant le sol, son sang fit faner les fleurs entrant en son contact.


Moi je n'ai jamais penser que mon sang était une malédiction.

J'ai encore une question... Qu'arriverait-il à un démon si les autres avait vent de son attirance pour une elfe?


Elle avait comme la désagréable impression de trop se confier à un démon, mais elle devait savoir...
C'était une façon de savoir qui elle était elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagesh
Maître du Jeu/Admin sadique
Maître du Jeu/Admin sadique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 32
Âge du personnage : 162 ans
Alignement : Neutre
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
HP:
3000/3000  (3000/3000)
Mana:
5400/5400  (5400/5400)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mer 22 Aoû - 12:11

Uphir se délecta un moment de l’odeur de sang frai qui se logeait dans ses narines, ce qui eut pour effet de réduire ses pupilles à une simple fente au milieu d’un iris d’or enflammé.
Puis, il se ressaisit avec un soupir grave.


Je n’arrive pas à me décider. Soit tu es totalement inconsciente, soit complètement givrée.
Mais en toute façon ne joues pas avec le feu, "éphémère"…
Je perçois très mal les provocations de ce genre.


Soudain, il se mit sur ses pattes avec une étonnante souplesse considérant sa masse corporelle et la posture dans laquelle il se trouvait et vint placer sa gueule à quelques centimetres du visage de l’elfe avec un grondement de bête agacée.
A chacun des mots qu’il prononçait, ses dents claquaient au visage de la jeune fille dans une teinte tranchante et son souffle ardent ininterrompu lui brulait le visage.


Petite créature, à chacun pour sa survit il convient de savoir de qui il faut abuser la patience et de qui il ne faut pas. Ma courtoisie et mes obligations ici m’obligent à te prévenir mais ca ne se renouvellera pas.
Et je te conseille de me témoigner un peu plus de respect si tu tiens à ce que j’éclaire les zones d’ombres qui t’empêchent de mettre un pied devant l’autre !


Apparemment, cela avait été la goutte de sang qui avait fait déborder le vase, il ne faut pas trop jouer avec les instincts prédateurs d’un démon, et il était flagrant que se retenir demandait tout son contrôle moral et physique à Uphir.
Il était loin d’en être dépourvu mais il avait en horreur ce genre d’obligation.
La bousculant, il marcha droit devant lui en direction de l’endroit ou se trouvait Nagesh, râpant au passage Itarillë de ses écailles sombres.


Toute fois, dit il en tournant une dernière fois la tête dans sa direction, reste à savoir quel grade tenait ton père dans l’armée des enfers.
S’il n’était qu’une créature sans intérêt, soit son acte serait passé inaperçu soit il aurait été tué par ses compatriotes.
Si sa place était honorable mais toute fois sans grande puissance, il aurait alors mieux valu pour sa carrière qu’il ne se vante pas d’avoir une sang mêlé pour fille.
Par contre, si sa puissance est grande, ceux qui peuvent profiter du pouvoir savent que tout leur est permis. Vous connaissez mieux les dieux que les démons, hors c’est pareil. Et les Dieux ont, si je ne m’abuse, fait plusieurs fois grand nombre d’infidélités à leur moitié.
C’est le destin qui décide comment les choses se passent par la suite.
J’ai vu des créatures sans intérêt se faire vider de leur sang juste parce qu’elles étaient seulement au mauvais endroit au mauvais moment, mais jamais vu tuer un prince ou une personnalité des enfers et puis…
Le péché de luxure est un des favoris en enfer
ajouta t il avec un sourire mauvais

Sur ces mots, il repartit en direction de la troupe située un peu plus bas avec ce mécanique roulement des omoplates caractéristique des fauves.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mer 22 Aoû - 22:52

Les paroles de Nagesh plurent énormément à la Sage de la Nuit. Le danger et la force qui émanaient de l'Elfe de Sang tel un félin sauvage attirèrent Hitoki. Depuis tout petite, elle adorait jouer avec le feu. Sa façon de faire ainsi que sa voix la charmèrent aussitôt. Mais poli, Lúthien ne le montra point et rangea ses deux dagues qui émirent un faible bruit. Amusée, la Sage vit qu'il contemplait la profondeur de ses yeux. Un sourire coquin apparut sur son visage lorsqu'elle entendit ses questions. De son magnifique timbre, elle s'adressa à lui.

- C'est vrai que la nature vous a paré d'une bien jolie langue et vous savez très bien l'utiliser. Je me souviendrai de vos paroles pour le combat que vous m'avez gentiment refusé. Pour ma peau, il sera très difficile de l'atteindre vu l'entraînement que j'ai subi pour pouvoir être prête au combat futur qui m'attend. Une initiation qui a faillit plusieurs fois me coûter la vie. Je ne peux te révéler que pour l'instant le surnom qu'on m'a donné, la Sage de la Nuit mon nom restera secret. Je tiens à garder un côté de mystère sur mon identité.

Hitoki ferma ses yeux un instant et au nom d'O-Yama, son énergie explosa de toute part tandis que son regard flamboyait de rage. Alakaranion sentant la haine de sa maîtresse ouvrit ses ailes en grand et laissa son pouvoir protéger les êtres placés près de lui et de la Sage. L'étreinte glacée de son effluve de magie ne s'arrêtait pas bien au contraire, elle s'intensifiait. Les arbres aux alentours se gelèrent aux contact de sa magie. Elle ne se rendit pas compte que Cendres l'observait. C'est ainsi qu'Hitoki regarda Nagesh.

- O-Yama !! Je la hais !!! Elle n'est autre que la maudite succube qui a lancé son armée pour tuer mes parents. Leur sang a giclé sur moi qui était cachée. De plus, cette Sùrion n'a qu'un seul but, réveiller l'ultime entité. Par le passé, un danger menaçait déjà ce monde lorsqu'un terrible combat scellant le destin de tout être eu lieu. Mon ancêtre est morte pour tous les sauver.

Une pointe de nostalgie et de tristesse passa dans son regard sans âge. Tout son corps fut totalement parcouru de frissons. La peur de la mort peut être. Hitoki baissa sa tête et la releva.


- Venez tous avec moi, toi aussi Sùrion démoniaque qui vient d'arriver. Je ne peux pas tout raconter ici. Les informations que je détiens ne doivent jamais arriver aux oreilles des sans maîtres. Dans ma clairière aucun d'entre eux ne pourra nous écouter. Là, je vous révélerai ce que vous voulez savoir et peut être plus. Mes disciples, l'entraînement aura lieu un peu plus tard. Maintenant, à vous de voir si vous voulez écouter mes paroles, je ne vous forcerais pas.

Reprenant son calme, l'énergie de la Sage disparut. Il ne restait plus que de sa colère son regard flamboyant. Une profonde lassitude l'alourdit comme si un énorme poids tombait sur ses épaules endurcies.


- Maîtresse, tu vas tout leur dévoiler, ton but, la mission qu'on t'as assigné ? Si c'est cela, tu as énormément changé. Auparavant aucun être en ce monde oserait ce t'approcher par peur de subir ton courroux. Ton regard de braise forçait même les plus forts à s'agenouiller devant toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Cendres
Frère Capitaine/Modérateur
Frère Capitaine/Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 32
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1600/1600  (1600/1600)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
920/3000  (920/3000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Mer 22 Aoû - 23:43

Cendres haussa un sourcil quand la Sage de la nuit laissa libre cours à sa fureur. Cette elfe était vraiment imprévisible... quelque instant auparavant elle s'était retrouvée sans défense devant sa nudité, et maintenant, la simple évocation d'un nom la plongeait dans un rage folle... étrange. Un jour, Radrast le nain qu'il sauva jadis, lui avait dit à propos des femmes :

-Te fies jamais à elles garçon, elle sont plus fourbes que le plus fourbes des elfes sylvains! Y'a rien d'plus dangereux qu'une femme qui te sourit! D'abord tu te noie dans ses yeux, ensuite tu passes tes journées bouche ouverte à penser à elle... Si jamais ça t'arrive, fuis mon garçon, fuis!

Cendres avait d'abord rit avant d'ajouter :

- Cela ne risque pas de m'arriver! Les êtres vivants me fuient comme la peste! Chaque fois que j'approche quelqu'un, j'ai l'impression de le mettre mal à l'aise...

Radrast l'avait alors regardé avant de répondre :

- Tu verras bien mon garçon... tu verras...

Il commençait maintenant à comprendre quelque peu ces paroles. Il y avait quelque chose d'étrange chez les femmes : un instant fragiles et douces, et l'instant suivant elles étaient plus terribles qu'un Dragon qui aurait avalé un bataillon de porc-épics. Mais Cendres avait d'autres préoccupations pour l'instant.
Il n'avait pas le temps de tergiverser sur la nature féminine!

Cendres remarqua alors qu'Hitoki s'était calmée... il n'avait rien écouté! Il se rappela vaguement l'avoir entendu dire qu'ils partaient et que l'elfe de Sang venait avec eux... mais au delà de ça... rien. Quelle guigne! Vraiment! Pourquoi le sage de la nuit ne pouvait pas être un vieux gâteux perdu dans une forêt quelconque. L'esprit occupé Cendres renfila l'intégralité de son armure tout ruminant ces étranges pensées.
Lorsqu'il eut finit, il s'approcha de l'Elfe de Sang et le salua : il ne s'était même pas présenté à lui!

S'inclinant devant Nagesh, Cendres déclara :


- Je vous salue, je suis Cendres, chevalier dragon. C'est un honneur pour moi de vous rencontrer...

En se relevant, Cendres fixa Nagesh dans les yeux, et quelque chose le perturba... il l'avait déjà vu quelque-part... il en était certain... Etait-ce lui? Non c'était un autre Elfe de Sang... mais il avait... c'était il y à si longtemps... c'était le jour de se naissance! Non... non comment pouvait il se rappeler ce jour là... c'était ses parents? Non ses parents avaient des ailes! comme lui! Mais non Cendres ne possédait pas d'ailes...

Les pensées de Cendres s'abimaient de plus en plus dans un tourbillon incohérent, la puissante magie des lieux effritaient ses barrière mentales! Ses cicatrices le faisaient souffrir, il sentait son sang battre dans ses tempes... Il pouvait presque les voir... ses parents... Nagesh et Itarillë!

Le monde de Cendres s'effondra et il s'écroula aux pieds de Nagesh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagesh
Maître du Jeu/Admin sadique
Maître du Jeu/Admin sadique
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 32
Âge du personnage : 162 ans
Alignement : Neutre
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
HP:
3000/3000  (3000/3000)
Mana:
5400/5400  (5400/5400)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Jeu 23 Aoû - 0:40

Nagesh observa avec un certain plaisir l’effet qu’avait produit son entrée.
Il avait une grande capacité d’analyse et d’observation, ainsi il devina avec facilité qu’il était désormais bien intégré au petit clan.
Il écouta poliment l’elfe de la nuit avant de déclarer avec un grand sourire.


Je vous remercie pour cet aimable compliment mademoiselle, et je ne doute pas que vous soyez un adversaire de grande valeur. Je préfère juste… me révéler à vous un peu plus tard.
Et puisque vous respectez cela, je respecterai le secret qui entoure votre nom, en attendant que vous me le confiiez lorsque vous aurez plus confiance en moi.
Ajouta-t-il avec un sourire charmeur. Mais pour ma part, permettez moi de vous appeler seulement « Nuit » c’est plus élégant je trouve.

Mais quand il prononça le nom d’O-Yama, Nagesh déclencha, à sa grande surprise, une colère incontrôlée.
Passée la surprise d’une telle rage, et protégé par l’aide providentielle de l’entité de l’elfe de la nuit, Nagesh se tint admiratif devant une telle rage et une telle force ce qui se traduisit chez lui par un sourire malicieux. Il se doutait jusqu’à lors que la demoiselle était puissante mais pas à ce point et surtout… il ne l’imaginait si peu maitre d’elle-même.
Quand elle se fut enfin calmé et qu’elle baissa son doux visage, Nagesh, sans pour autant trop s’approcher, baissa sa tete pres de la sienne pour lui murmurer dans une souffle.


Les plus furieuses colères sont nos plus grandes faiblesses, Nuit… Puisses-tu t’en rendre compte assez tot.

Sur ces mots, il releva son visage impassible et cela faisant, une mèche de ses cheveux vint caresser la joue de l’elfe de la nuit. Puis il se releva entièrement et se tourna vers Uphir qui s’était posé à coté de lui sans un mot. Devant l’air acariâtre de son entité, Nagesh préféra reprendre vite la parole.

Mais ou ai-je la tete, je vous demande votre nom et je ne me suis pas moi-même présenté.


Avec une révérence simple mais élégante, il inclina sa tête devant la Sage de la nuit.

Eshvar Nagesh, pour vous servir mademoiselle, et mon compagnon ici présent se nomme Uphir, grand démon des enfers enfouis.
Nous sommes ravis de vous suivre.


Uphir persista dans son mutisme méprisant. Un démon digne de ce nom ne fait pas de politesses et il n’avait aucune raison de se produire en spectacle, surtout avec ces dragons répugnants dans les environs. Il haïssait ses alter égaux bienfaisants. Toute fois, quand Nagesh fut une seconde seul, il lui souffla

Je suis harcelé Nagesh lacha t il avec une moue de dégout Je t’en tiens pour unique responsable sale corniaud.

Nagesh étouffa un rire discret puis le toisa avec ironie

Toi? Grande terreur des trois mondes tu te fais harceler ? Je serai curieux de savoir par qui. Elle doit être colossaaaale cette créature qui te fais tant de misères…

Uphir s’étouffa dans un grognement furieux

JE VAIS t’apprendre a…

Il se tut aussi tôt à l’arrivée de Cendres, lequel s’inclina bientôt devant l’air sceptique de Nagesh.


« Je vous salue, je suis Cendres, chevalier dragon. C'est un honneur pour moi de vous rencontrer... »



Nagesh l’observa longuement avec un air froid. Un elfe gris… il ne les aimait pas beaucoup parce qu’ils sont connus pour être de redoutables guerriers. Et puis il faut dire qu’il avait beaucoup moins de sympathie pour un elfe.. surtout masculin. Pourtant il lui rendit la politesse.

L’honneur… est pour moi. Il rétablit vite son sourire confiant.

Quand soudain, l’elfe en face de lui sembla se troubler. Quelque chose le perturbait, de plus en plus et de plus en plus fort. La façon dont il le regardait n’était plus du tout normale, ce qui incita Nagesh à faire un pas en arrière et à porter instinctivement sa main à son arme.
Puis, sans crier gare, Cendres s’écroula à ses pieds comme une poupée de chiffon mais avec plus de fracas.
Nagesh effectua un sursaut étonné. C’était bien la première fois qu’un elfe gris s’évanouissait devant lui ou alors ils étaient plus costauds dans ses souvenirs !
Inquiet au début que l’ont vienne à penser qu’il l’ait frappé, il se pencha sur lui sans pour autant oser le toucher.


Hé ho… Pour un chevalier dragon tu me sembles bien fragile…

C’est ton regard de braise, Nagesh, tu les fait tous tomber ricana Uphir

Toi la ferme…


Il saisit d’une main le col de l’elfe gris et le souleva sans peine. Puis il l’installa sur son épaule avec un frisson agacé pour le porter vers les autres. Il s’avança de l’elfe de la nuit.

Je crains gente dame que vos épreuves n’aient épuisé notre jeune aventurier… Son nouveau perchoir ne m’arrange pas qu’est ce que j’en fais ?


Dernière édition par le Jeu 23 Aoû - 12:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres
Frère Capitaine/Modérateur
Frère Capitaine/Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 32
Personnalité :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1600/1600  (1600/1600)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
920/3000  (920/3000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Jeu 23 Aoû - 3:04

Cendres rêvait...

Tout autour de lui des lumières vacillaient . Quelqu'un le portait et ils suivaient un long et sombre couloir. Ses petits poing étaient serrés et il criait. Au bout du couloir, il débouchèrent dans une pièce sombre. Ses sens de bébé ne captaient pas grand chose de ce qui l'entourait, il vit un homme, Grand aux longs cheveux et au regard triste. Celui-ci portait de longues robes de mage et observait le petit Cendres. Une autre figure apparut dans son champ de vision. Un visage doux mais triste également : sa mère. Une Avariel aux blanches ailes et aux visage ravagé par les larmes. Soudain l'homme dégaina un long poignard et le pointa sur Cendres, sa mère détourna le regard alors que l'homme attrapait l'une des ailes du nouveau née. Cendres ressentit une vive douleur : intenable. Puis une seconde fois. Il criait de toute ses forces et ses cris se mêlaient aux pleurs de sa mère. Cendres vit ses toutes petites ailes tomber au sol. Il sentit la brusque étreinte de sa mère et les mots apaisants qu'elle lui chuchotait. L'homme revint alors et appliquât quelque chose de brulant sur ses plaies. Cendres s'endormit d'épuisement.

A son réveil, sa mère le berçait elle pleurait toujours. Un homme entra, il était blessé, et affolé. Il parla à sa mère et celle-ci le suivit résignée. Partout Cendres voyait des traces d'affrontement, des corps jonchaient le sol et les magnifiques tapisseries et les anciennes oeuvres d'art gisaient pèle-mêle au sol : saccagées. Cendres entendait des cris de terreur et des râles d'agonie. Ils débouchèrent dans une grande salle. Là se tenait son père et il était mourant. Un large plaie s'ouvrait dans son ventre et ses habits et ses cheveux étaient maculés de sang. Il réussit à se lever et embrassa une dernière fois son fils. Il s'effondra ensuite sur le sol. Sa mère le déposa alors sur le sol et enlaça son amant, une dernière fois. Une immense tigre, lui aussi gravement blessé vint alors se coucher près du couple. L'elfe gris et son Sùrion s'éteignirent ensemble. Soudain des coups sourds résonnèrent sur la porte. Deux guerriers elfes épuisés et désespérés virent se placer contre elle tentant de retenir l'assaut. Paniquée, sa mère traça rapidement un rune sur le front de son fils puis une autre sur son coeur. Elle l'embrassa une dernière fois avant de le cacher dans le foyer de l'immense cheminée aux milieux de buches a demi brulées et des cendres.... Cendres vit une dernière fois sa mère alors qu'elle ouvrait un panneau mural et y dissimulait un parchemin et une chevalière. Elle referma la cachette et fit face à la porte qui s'apprêtait à céder. Cendres ne pouvait ni crier, ni bouger, son corps était pétrifié, comme mort.

La porte céda, sans ménagement les deux derniers soldats de la citadelle ainsi que sa Mère furent tués, et dépecés par un horde hurlante de barbares humains. (scène pouvant heurter la sensibilité==>
Spoiler:
 
Cendres s'endormit.

A son réveil un museau couvert d'ecailles bleues le regardait, son regard était empli de tristesse. Sa voix résonna dans son esprit :


- Je n'ai plus que toi désormais, petit enfant des cendres, dernier survivant de cette citadelle jadis si puissante. Plus que toi, mais ne t'en fait pas, je prendrais soin de toi. Je suis Sohmophorïa fille D'Ambrolissïa.

Cendres sombra dans le coma, seul ces mots résonnaient contres les parois de son esprit : *plus que toi... enfant...cendres... plus que... toi... cendres... toi.... cendres... cendres...*

Nagesh sentit alors sur son épaule couler les larmes de Cendres. Tous virent alors Sohmophorïa se dresser, attraper doucement Cendres dans sa gueule avant de le poser délicatement contre son large ventre. Si les dragons pleuraient, alors Sohmophorïa pleurait en cette heure. Elle venait de vivre avec son maitre la perte de ses ailes, de sa famille, de son nom, de sa vie a peine éclose.

- Dame Hitoki, vous souhaitiez nous conduire dans une clairière? Pourrions nous nous hâter, mon maitre a besoin de repos dans un endroit calme et ce ravin et tout sauf calme. Ce qu'il vient de vivre l'a éprouvé et moi également. Je ne sais pas encore si il trouvera la force de se réveiller. Le secret qu'il gardait scellé au plus profond de son coeur viens de refaire surface, et je sens qu'il perd le courage de vivre. Je vous en-prie usez de toute votre magie bienveillante pour le sauver. Je vous en serait éternellement reconnaissante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itarillë Elenwë
Plume d'Argent
Plume d'Argent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 25
Personnalité :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
HP:
1700/1700  (1700/1700)
Mana:
3000/3000  (3000/3000)
Point d'expérience:
70/2000  (70/2000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Jeu 23 Aoû - 10:09

Itarillë était troublée. Elle venait de ce rendre compte de ce qu'elle venait de faire. Elle avait agit instinctivement sans réfléchir et cela aurait pu lui couter la vie. sSe livrer ainsi et à un demon de surcroit. Elle devait être devenu folle. Enfin, des qu'il était question de "Lui" elle perdait ces moyens. Sa mère ne lui en avait jamais parler, ou alors en prenant un air gateux, et il était beau... et il pouvait immobilisé un cerf d'un regard... et c'était le fils de quelqu'un de puissant.... mais elle n'avait jamais voulu dire qui exactement "il" était.

Enfin... la jeune hybride ferma les yeux, entourant ces ailes autours d'elle. Et les réouvrit au bout de 2 secondes, ressourcée.

Elle s'envola alors vers le petit groupe l'air imperceptible sans même un regard pour Uphir.

Elle saluat le nouveau venu d'un signe de tête.

Cendres s'était évanoui et apparement ils partaient.

Une sublime et grande fleur qui dégageait un étrange parfum attirait le regard du phénix, il allait s'en aproché mais Itarillë fut plus rapide. Bien qu'étant assez éloignée elle parvint a envoyé sa dague pile au bon endroit pour couper la tige assez épaisse de la fleur.


Tu devrais faire plus attention... les choses belles sont souvent dangereuses.... et imprévisibles.

N'oublie pas que nos vies sont attachées l'une à l'autre.... Je préfere donc éviter de mourrir comme cela ...

Si nous devons mourrir se sera sur un champ de bataille.


Le phénix s'envola vers le bas de la plante et ramena quelque chose dans son bec. C'était une sorte de pendentif.

Le jeune hybride souri.


Tu te prends pour une pie?


L'oiseau lui dit alors en pensée que ce pendentif semblait avoir de la valeur magique.

¤ Quelqu'un l'a perdu alors... ¤

Elle observat alors le fond du ravin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitoki
Maître du Jeu/Fondatrice
Maître du Jeu/Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 476
Age : 33
Âge du personnage : 150 ans
Alignement : Eau
Personnalité :
55 / 10055 / 100

Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
HP:
2000/3500  (2000/3500)
Mana:
4000/6000  (4000/6000)
Point d'expérience:
7000/7000  (7000/7000)

MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   Jeu 23 Aoû - 17:02

La Sage revoyait chaque scène de son passé au ralenti, se rappelant de la souffrance éprouvée, l'assassinat de ses parents, les meurtrissures blessants son corps lors de ses entraînements et la rencontre avec son Sùrion. La voix de Nagesh la ramena à la réalité et continua de la charmer. A peine sourit-il qu'Hitoki se trouva suspendu à chacune de ses paroles.Son regard de braise reprit sa couleur naturelle, mauve. Délicatement, l'Elfe de la Nuit posa sa douce main contre sa joue, là ou la mèche de cheveux de l'Elfe de Sang l'avait effleuré et leva sa tête. Un sourire charmeur adoucit ses traits fins lorsqu'elle s'adressa à lui.

- Nuit ? Vous pouvez me prénommer ainsi si ça vous plaît tant. Cela ne me dérange aucunement, bien au contraire. Pour mon nom, je ne le révélerai pas ici, cela risquerait de vous mettre dans un danger dont vous ne pourriez pas vous en sortir même vu la force que je sens dans votre corps. Sachez que je sais que ma colère peut me mettre en danger. Plusieurs fois Alakaranion me l'a fait comprendre, Nagesh. dit-elle son nom avec un sourire coquin et un regard malicieux.

Impassible, la Sage regarda Cendres se présenter à l'elfe de Sang mais un évènement imprévue se déroula devant elle. Il s'écroula aux pieds du nouveau venu. Hitoki se prépara à agir lorsque poliment Nagesh lui demanda quoi faire de son "bagage". Des larmes coulèrent le long des joues du chevalier dragon, comme s'il était en proie à un passé douloureux et sanglant. La dragonne de son disciples ne lui laissa pas le temps de réponse et, sans prévenir, récupéra son maître. Patiemment, la Sage attendit qu'elle eut finis.


- Bien, allons à ma clairière. Nous ne pouvons plus attendre. Je ne pensais pas avoir épuisé notre jeune ami. Je dois faire plus attention la prochaine fois. Pff, Cendres est bien fragile. Bon, dragonne, j'accepte de lui offrir une partie de ma magie, mais pas ici. Cela aura l'effet contraire du résultat escompté. Ce lieu est maudit et je ne tiens pas à ce que mon pouvoir soit souillé. Avariel, approche je vais utiliser une méthode des plus traditionnelle pour nous y emmener en un instant.

Quand tout le monde fut assez proche d'elle, la Sage prit une de ses dagues et s'entailla sa main. Son sang tomba sur le sol. Hitoki prononça une incantation et une lueur aveuglante, blanche et chaude encercla toute personne se trouvant dans le champs magique. Quelques secondes plus tard, il ne restait plus rien de leur présence dans le ravin de l'infortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des cris se font entendre dans le lointain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des cris se font entendre dans le lointain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Match #1 - POUFSOUFFLE vs SERPENTARD
» Derek de Saxe,« En amour comme à la chasse, le vrai plaisir est de braconner. »
» il etait une fois
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Les orties ne font pas que piquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde magique d'Arckalésia :: 
Neverwind Continent Elfique
 :: Eáránë Anwamanë :: Le Ravin de l'infortune
-
Sauter vers: